frendeites

En Vendée, aux Sables d’Olonne, l’architecte Benoit Rotteleur a réalisé le dessin d’une maison d’exception aux inspirations japonaises. Coup de projecteur sur ce projet de 110 m2 de havre de paix… 

C’est dans le quartier de la Chaume, entre côte sauvage et port de plaisance que ce jeune couple de retraités a décidé de s’installer. La parcelle du projet se situe dans un intérieur d’îlot encerclé de murs formant un carré. 

Le projet de maison aborde cette clôture d’enceinte comme une frontière entre intérieur et extérieur, privé et public. Placée au centre de la parcelle, l’emprise de la maison est une réduction du plan carré du terrain. Pour offrir un rapport privilégié avec le jardin et profiter des multiples orientations, la maison s’ouvre sur ses quatre angles. 

A l’intérieur un espace libre en étoile relie les quatre orientations. Entre ces deux diagonales viennent s’implanter quatre volumes regroupant l’ensemble des usages de la villa. Des volumes parfaitement symétriques qui distordent l’espace libre en créant des perspectives, des rétrécissements, des ouvertures. 

Cette danse apporte une grande flexibilité et diversité d’usage. Une maison pensée pour un confort thermique tout au long de l’année ; le débord de toit a été calculé pour laisser entrer le soleil durant les mois d’hiver et arrêter les rayons pendant l’été pour éviter les surchauffes. 

Avec ce plan en étoile, le poêle à bois placé dans la pièce centrale permet de répartir la chaleur dans toutes les pièces. Dans la partie haute de la pyramide, une fenêtre de toit avec une ouverture motorisée orientée au nord permet d’évacuer l’air chaud tandis que l’espace ouvert aux quatre angles de la maison facilite une ventilation efficace.

 

Visuels © : Antoine Seguin



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE