frendeites

Du minimalisme, aux tendances plastiques, en passant par les maisons modèles, comme les recherches en faveur d’une architecture durable, l’ouvrage présente les différentes tendances qui ont animé la recherche architecturale propre à ce territoire d’exception. Dessin, implantation, décor intérieur, matériaux y sont examinés grâce à des documents d’archives et à des reportages de photographies contemporaines.

35 villas des années 50 à aujourd’hui : de la radicalité brutaliste du béton maritime à la villa verte économe en énergie, la serre dans les pins ou le « poisson-coffre » container haute technologie. La cabane de pêcheur et les arcachonnaises, magnifiques demeures de la Belle Époque, ont façonné le littoral du bassin d’Arcachon, de la Ville d’Hiver d’Arcachon à la pointe du cap Ferret. 

Précédée par les tenants de l’Art déco, tels que Roger-Henri Expert, et par Le Corbusier, une nouvelle génération de créateurs va, dès le début des années 50, marquer de son empreinte, tantôt moderniste, tantôt brutaliste, le paysage du Bassin avec une série de villas et maisons qui vont lui donner, aux côtés de rares habitations collectives, sa physionomie actuelle si singulière.

Partagés entre une recherche de confort et un souci de préservation du cadre naturel, les créateurs – célèbres ou méconnus – ont rivalisé d’ingéniosité pour s’insérer dans ce territoire grandiose et néanmoins fragile. Parmi eux, Salier-Courtois-Lajus-Sadirac, Raphaëlle et Jacques Hondelatte ou Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal (Pritzker 2021), y ont inventé un art de vivre, avec une architecture respectueuse de l’environnement, qui a contribué à faire connaître et aimer ce site naturel unique entre dunes, forêt de pins et océan. 

Au moyen d’une iconographie inédite, cet ouvrage relate l’épopée de ces réalisations qui, protéiformes, ont en commun la quête d’une symbiose avec le paysage. Il invite le lecteur à comprendre le site et le territoire, comme à voir le dessin et l’intimité du quotidien de cette architecture. 

Cet ouvrage de 256 pages présente 350 illustrations aux travers desquels le lecteur découvre (ou redécouvre) l’architecture du Bassin. Il a été coécrit par Élise Guillerm (historienne de l’architecture, et maître de conférences à l’Ensa de Marseille, membre de l’unité de recherche INAMA et Jean-Baptiste Marie (architecte et directeur général de l’Europe des projets architecturaux et urbains).

 

Visuels © : La Villa Geneste, LMF, fév. 1971/Michel Nahmias

 

 

 

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE