frendeites

Conçue sur une petite parcelle d'angle de 622 m² au cœur d'un lotissement de villas résidentielles, cette maison contextuelle vient en réponse au climat chaud et désertique du Rajasthan, en Inde.

Quand les côtés Sud et Est disposent d'un minimum d'espace libre, des villas adjacentes, étant prévues dans un proche avenir, les parties Nord et Ouest, situées face à un carrefour routier, disposent, elles, de plus d'espaces ouverts, y compris des zones végétales.

A l’intérieur, les hauteurs des pièces varient et présentent différents volumes selon le jeu souhaité par les architectes. Tantôt ouverts, tantôt fermés ou semi-fermés, les espaces ont été imaginés pour être éco-énergétiques et ainsi filtrer la lumière naturelle pour éviter les surchauffes. 

En outre, une enveloppe curviligne ponctuée entoure la maison, créant des espaces interstitiels semi-ouverts le long du périmètre, avec des renfoncements plus profonds au niveau des zones donnant sur le jardin. De quoi réduire considérablement les gains de chaleur, tout en offrant des espaces ouverts abrités autour de la maison pour chaque pièce. 

La villa peut ainsi rester fraîche pendant les huit mois de l’année où les températures dépassent souvent les 40°C…

Une maison sculpturale, adaptée à son environnement, construite en partenariat avec des artisans locaux des environs immédiats. Faite de briques, de grès et d'enduit à la chaux d'origine locale, également, cette résidence s'inscrit dans une démarche écoresponsable en prévoyant, notamment, des panneaux solaires pour la production d’énergie et une récupération des eaux de pluies.

Un projet résolument durable… 



Visuels © : Dinesh Mehta

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE