Le studio d’architecture Cardin Julien dévoile le nouveau Pavillon du parc Saidye-Bronfman. Ce projet s’inscrit dans une démarche majeure de revitalisation du quartier Côte-des-Neiges à Montréal, dans le secteur du Triangle. Le pavillon est implanté dans un nouveau parc de 8 600 mètres carrés composé d’un arboretum, de lieux de détente, d’une agora naturelle, ainsi que d’une place publique avec des fontaines d’eau animées. Le nouveau parc est nommé en l’honneur de Saidye Bronfman (1897-1995), philanthrope canadienne.  

Un projet qui contribue à renforcer le lien identitaire entre le parc et le quartier environnant en offrant à la population des espaces de rassemblement. La conception, guidée par l’emplacement du parc, permet également de créer un pont entre la topographie et le bâtiment. En collaboration avec la Ville de Montréal, Cardin Julien a souhaité, par sa conception audacieuse, contribuer à définir de nouveaux standards esthétiques, de durabilité et d’accessibilité pour ce type de bâtiment municipal.

La forme forte du bâtiment – un clin d’œil au nom du secteur du Triangle – agit ici comme un point de repère tout en étant intégrée à la nouvelle spécificité du lieu. Les variations topographiques du terrain font écho à la bande angulaire et dynamique de la façade métallique du pavillon. L’architecture et le parc sont ainsi en dialogue constant.

L’un des objectifs du projet était d’offrir à la population une vitrine sur l’intégration de stratégies de développement durable à un bâtiment municipal. Pour ce faire, l’ouvrage est muni d’une toiture végétalisée accessible aux usagers. En plus de ses qualités esthétiques, cette toiture capte les eaux de pluie et participe à la réduction des îlots de chaleur. Des panneaux photovoltaïques ont été installés sur la façade sud pour alimenter le bâtiment en électricité. 

L’équipe de conception s’est également servie du nouveau talus pour y installer un système de conditionnement de l’air par méthode passive (puits canadien), servant à tempérer l’air selon les saisons et bonifiant l’usage de la ventilation naturelle. Sous terre, une boucle géothermique permet l’alimentation en chauffage et en climatisation du pavillon. 

Son orientation et sa large toiture permettent, quant à elles, d'offrir des zones d’ombre au pourtour du bâtiment et, ainsi, de garder l’intérieur plus frais lors de la saison estivale. Enfin, ce pavillon est équipé de vitrages triples aux murs-rideaux et bénéficie d’un apport important en lumière naturelle. 

Autant d’éléments qui rendent l’édifice efficace énergétiquement et assurent aux usagers un confort et une expérience inégalés… 

 

Visuels © : TARMAC, Damien Ligiardi, Vincent Brillant Photographe



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DAJUILLETAOUT2024SITE