frendeites

Les amateurs de photo attendaient ce weekend avec impatience ! Jusqu'au 10 novembre, c'est sous la nef du Grand Palais que la crème de la crème de la discipline se retrouve pour un événement d'exception accueillant plus de 200 exposants. Portraits, nus ou photographies conceptuelles, il y en a pour tous les goûts, y compris pour les architectophiles que nous sommes. Focus sur le meilleur de la photographie urbaine et d'architecture du salon !

En parallèle de l'événement phare du Grand Palais, la Foire Internationale d'Art Contemporain s'expose également Hors les Murs. Sculptures et installations contemporaines se déploient ainsi dans le paysage urbain parisien, du Jardin des Tuileries à la Place de la Concorde. Pour sa quarante-sixième édition, la FIAC, en collaboration avec la galerie Victoria Miro, donne carte blanche à l'artiste japonaise Yayoi Kusama. À l'approche d'Halloween, la Place Vendôme, habituellement si sérieuse, se pare d'une citrouille géante, haute en couleur et instagramable à souhait.

Présenté chez Sergeant Paper, spot hybride entre galerie et concept-store du BHV Marais (4ème arrondissement), la série « Street View Journey » de l'artiste japonaise Nao Tatsumi offre un nouveau sens à Google Street View. Inspirée par ces paysages numériques, la peintre les jette sur la toile en leur offrant un traitement pastel onirique.

En voilà une collaboration étonnante ! Nina Dodd tricote quand Joseph Ford photographie. Leur série « Invisible Jumpers » conjugue leurs deux talents et capture des scènes insolites où les vêtements imaginés par la créatrice se fondent avec le paysage.

Lorsque l'on entend le nom de Banksy, nul ne sait ce qui va suivre. Installations urbaines, conception d'hôtel ou de parcs d'attraction, aucun médium ne lui résiste. S'ajoute aujourd'hui à cette liste l'ouverture d'une drôle de boutique à Londres (Royaume-Uni) baptisée « Gross Domestic Product » et regroupant des œuvres phares de l'artiste à la manière de produits dérivés. Alors, coup de pub ou expo ?

Qui a dit que danse et architecture ne faisaient pas bon ménage ? Certainement pas les chorégraphes Gerard & Kelly qui, à l'occasion du Festival d'Automne, investissent la Villa Savoye et l'Appartement-atelier de Le Corbusier. Au programme : architecture moderne et pas de deux !

Après sa série « Selected People » célébrant la ville de Boston (USA), le photographe américain Pelle Cass s'intéresse au quotidien des infrastructures sportives. Grâce à la magie de Photoshop, il créé des images composites qui fascinent par leur aspect réaliste. Une série qui magnifie ces espaces dédiés au culte du corps.

Bien que l'été touche à sa fin, la photographe écossaise Soo Burnell prolonge la période estivale grâce à sa série « Poolside », une ode aux piscines historiques européennes. Un ensemble de photographies qui rend hommage à la géométrie marquée et aux proportions spectaculaires de ces édifices sportifs.

Suite à sa résidence à la Manufacture de Sèvres, le jeune designer français Arthur Hoffner est célébré à sa galerie parisienne (1er arrondissement) du 19 juin au 28 septembre 2019. A l'occasion de cette exposition, il continue de réinventer la fontaine d'intérieur et présente ses trois dernières variations.

Plasticien autrichien à l'œuvre protéiforme, Erwin Wurm est mis à l'honneur à Marseille (13) dans une grande rétrospective organisée par le musée d'art contemporain de la ville et présentée dans trois lieux : au Musée Cantini, dans la Chapelle du Centre de la Vieille Charité et au Musée des Beaux-Arts. A l'occasion de cette exposition événement, retour sur son approche personnelle de l'architecture.
Afficher plus
Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Les plus lus

1

Un nouveau lieu de travail pour RATP Habitat

2

Le retour au bureau avec Pernod-Ricard

3

MIAW 2021 : Les lauréats

Coup de coeur !