frendeites

Quand une marque de mobilier haut de gamme made in France se frotte à une galerie d’art dédiée au street art, cela donne une pièce arty unique : la chauffeuse Saparella en l’occurrence… 

Le monde de Cinna est un monde où les idées reçues sont faites pour être bousculées. Depuis toujours, Cinna aime se confronter aux milieux artistiques dont les intuitions façonnent souvent les modes de vie de demain.

Moderne toujours, précurseur sûrement, iconoclaste parfois, Cinna s’est rapproché de la galerie L’Atelier Unik qui défend des talents du Street Art pour créer des pièces singulières et uniques.

Pour cette première collaboration, Cinna et L’Atelier Unik cassent les codes de la chauffeuse Saparella et choisissent l’artiste Maliss pour créer une première œuvre Street Art. Réédition d’un modèle pionnier sorti en 1965, Saparella de Michel Ducaroy est constituée de douze pièces parfaitement distinctes grâce à des coutures bien marquées.

Maliss est parti de ce constat pour laisser libre cours à son imagination avec deux convictions fortes : l’envie d’intervenir sur la chauffeuse pour qu’elle soit une œuvre entière et unique, tout en offrant la possibilité d’une continuité artistique, en cas de création d’un canapé à partir d’une juxtaposition de chauffeuses.

Ainsi Maliss a créé non pas une mais douze œuvres d’art sur la chauffeuse : les huit bandes horizontales, le bas de l’assise, le dos et les côtés. Seule ou multipliée, la chauffeuse reste une pièce unique.

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

D'A
 

Affichage contextuel MAGAZINE

Coup de coeur !