On connaît Ora Ïto pour son langage volumique, élément central de sa pratique. Ses œuvres se distinguent par des formes géométriques simples, comme des lignes, cercles, carrés et rectangles, réalisées en plaques d'aluminium peintes et fixées sur une base composite blanche. Ces œuvres minimalistes et géométriques, déclinées dans des couleurs vives ou des tons noirs, s'inspirent de la modernité tout en intégrant une touche pop. Elles forment l’essence même du vocabulaire visuel d'Ora Ïto.

Reconnu pour ses Virtual Products imaginés en 1998, Ora Ïto a bousculé les conventions du design en proposant des visions fictives de produits signés par de grandes marques comme Nike, Apple ou Louis Vuitton. Son travail, qui a marqué sa réputation comme l'un des premiers artistes numériques, a été intégré aux collections du Fonds national d’art contemporain (FNAC).

Depuis, il a collaboré avec des marques internationales, notamment Adidas, Christofle, Guerlain et les plus grands noms du mobilier italien. Il a également conçu le showroom Toyota sur les Champs-Élysées et renouvelé les cinémas Pathé. En 2016, il a imaginé les rames de tramway pour Nice, tandis que le métro de Marseille, prévu pour 2024, portera également sa signature.

À partir du 15 mai prochain et jusqu’au 15 juillet, la galerie Podgorny, à Saint-Paul-de-Vence, accueillera son exposition intitulée Grammatology, Part One, présentant ses œuvres selon différentes variations et palettes de couleurs. Des œuvres sans fonction apparente qui contournent l'idée moderniste de « Form follows function » et révèlent des formes qui évoquent à la fois le numérique et le matériel.

À travers ces sculptures murales, Ora Ïto expose son alphabet créatif, forgé depuis 25 ans dans le design industriel et l'architecture. Il puise dans le XXe siècle pour réinventer les formes et couleurs, tout en reflétant la fluidité et l'évolution constante entre les mondes physique et digital du XXIe siècle.

Après Part One à Saint-Paul de Vence, la deuxième partie se tiendra à la galerie Kolektiv Cité Radieuse 313 de Marseille, du 18 juillet au 24 août 2024. Située dans le bâtiment emblématique conçu par Le Corbusier, la galerie Kolektiv collaborera avec la galerie Podgorny pour présenter une série d'œuvres s'alignant sur les proportions du Modulor, la célèbre unité de mesure créée par l'architecte. Les pièces exposées dialogueront avec l'architecture moderne, enrichies d'une palette de couleurs primaires pour compléter l'esthétique de la Cité Radieuse.

L'exposition sera prolongée en dehors des murs de la galerie, au Lavoir historique de Saint-Paul de Vence, et proposera des sculptures murales à côté de la Colombe d'Or.

Visuels © : Ora Ïto - DR



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE
 

Coup de coeur !