L’agence Outsign signe l’architecture d’intérieur et la nouvelle identité du restaurant de l’hôtel Hilton à Paris dans la quartier de Opéra : Quai 108. Elle vient ainsi de livrer la conception d’un restaurant de près de 150 m2, en plein cœur de la capitale, dans un bâtiment classé, porteur d’une histoire patrimoniale forte. Ce nouvel aménagement privilégie une ambiance inspirée des brasseries parisiennes revisitées dans un style industriel chic.

Dans cet espace niché au sein de l’hôtel Hilton, l’agence Outsign a imaginé une atmosphère se voulant raffinée. Briques brutes, béton ciré, laiton, cuir, papiers peints vintages, mosaïques hexagonales et miroirs vieillis magnifient le projet Quai108. Les matériaux dialoguent ainsi avec des codes plus classiques comme les plafonds moulurés ou le parquet bâton rompu massif en chêne foncé. Le bois sombre, mis en valeur par des touches de velours, évoque une ambiance à la fois feutrée, intimiste et intemporelle. Le lustre signé 101 Copenhagen apporte modernisme et dynamisme à l’espace. Les tables en bois (noyer) sont dotées d’un liseré en laiton et sont associées à des chaises en velours de chez Verpan.

Terracotta, orange, bleu... Les couleurs se mêlent au décor et les matières naturelles comme le bois ou la pierre sont rehaussées de formes géométriques. Pour encore plus d'élégance, une partie de l’ameublement a été dessinée sur mesure comme en témoignent les banquettes, le bar et ses étagères, les miroirs, les dessertes, et les jardinières (réalisés par l’Atelier Tachas). Véritable fil conducteur, la fresque de l’artiste Claire Dognin donne le ton : elle habille le mur du bar et rappelle subtilement la proximité de la Gare Saint Lazare.

Au sous-sol, les sanitaires sont traités en color block rouge et vert. Classique et chaleureux, Quai 108 brille d’une atmosphère industrielle minimaliste où gourmandise et raffinement s’entremêlent.

À l’extérieur, la terrasse du restaurant de près de 40 m2 est pensée comme le prolongement de l’intérieur dans un pur style parisien. Elle est équipée de mobilier outdoor. Les parasols proviennent d’Umbrosa, et les tables et chaises de la Maison Louis Drucker.

Avec un fort contraste brut-raffiné, le Quai 108 fait subtilement référence à l’architecture industrielle des gares du XIXe siècle. L’agence a souhaité conjuguer un langage Haussmannien de corniche en stuc à des murs en pierre typique de l’industrialisation. Chaque détail du restaurant a été conçu pour refléter la richesse de l’histoire tout en embrassant la modernité. Les matériaux choisis incarnent cette 

 

Visuels © : Christophe Valtin



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE