frendeites

Le château de Fontainebleau représente un patrimoine important de l’histoire française. Il compte parmi les demeures royales les plus importantes de notre pays.

Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et classé au titre des monuments historiques, il raconte une partie de l’histoire de l’architecture française au travers de la succession des rois de France avec comme point de départ Louis VII. 

Mais c’est à l’arrivée de François Premier que le château connaitra ses plus importantes transformations. La diversité des interventions des rois successifs offre au château un cadre très particulier avec une stratification d’une multitude d’espaces, tous différents mais unis par une Histoire commune. 

En 2015, le schéma directeur visant à mettre en valeur ce patrimoine est lancé. C’est dans ce contexte et ce décor exceptionnel que le projet du redéploiement des services s’inscrit. Le projet se développe simultanément de l’intervention de Patrick Ponsot, ACMH en charge du domaine du château de Fontainebleau, et de son travail de restauration. L’aménagement intérieur, fondamentalement contemporain, vise aussi une association réfléchie avec les espaces du château. L’étude patrimoniale et les échanges avec Patrick Ponsot ont ainsi permis de développer les choix des aménagements et la réflexion sur les teintes et matériaux.

Le travail sur la matérialité prend alors toute son importance. L’ambition est portée sur le dialogue avec l’existant tout en affirmant sa contemporanéité. Ainsi, l’emploi de mosaïque fait écho au caractère faste et riche en décoration des lieux. Elle se décline en blanc pour les espaces courant et dans une dominante bleue ponctuée de tesselles doré à l’approche des salles Saint Louis. 

Les carrelages au sol, répondant à la fonction de sanitaires et vestiaires, dialoguent aussi avec le lieu comme au Quartier de la République où les teintes des anciens pavés se retrouvent sur le nouveau revêtement posé. Chaque détail est travaillé finement dans le respect et la mise en valeur de ce lieu si spécial. Le maître d’art Pierre Bonnefille les a accompagnés dans cette démarche en créant des lambris contemporains qui viennent compléter les décors manquants.

Ces aménagements marquent les traces de l’Histoire du lieu racontant aux visiteurs les transformations du passé.

L’Histoire de ce projet verra se succéder plusieurs maîtrises d’œuvres (Adam Yedid, Terreneuve, Studio Kiraw) toutes liées par des ambitions communes. Le travail initié par Adam Yedid a tout d’abord consisté à traiter le projet dans son ensemble. Il invite à l’unité tout en se déclinant en fonction de sa position au sein du château.

Chaque espace dispose de caractéristiques particulières qu’il est nécessaire d’appréhender.

 

Visuels © : Nicolas Waltefaugle

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

Affichage contextuel MAGAZINE