frendeites

Adresse confidentielle perchée sur les hauteurs de Montmartre, L’Hôtel Particulier dévoile un nouveau décor, dans un esprit de maison de famille. À flanc de colline, dans le Montmartre historique, cet hôtel incontournable réussit le tour de force d’être officiellement le plus petit de Paris tout en possédant le plus grand jardin hôtelier de la ville (grand de 900m2). 

Bousculant les codes de l’hôtellerie de luxe classique, fort de son esprit familial, cette folie montmartroise concourt à la catégorie palace avec seulement 5 suites pourvues de lits provenant du même fournisseur que celui du Ritz.

Ayant d’abord appartenu à la famille Hermès, avec lequel l’hôtel maintient sa filiation à travers les produits de beauté disponibles en suites, c’est son directeur actuel, Oscar Comtet, qui s’est chargé de muer les lieux en un hôtel enchanteur aussi chic que confidentiel. Depuis sa création en 1871, cette maison cossue fend les années avec panache.

A croire que le temps n’a pas de prise sur cet ancien QG du Maquis montmartrois dont le jardin classé et donc protégé, évoquent un songe enchanteur digne d’Alice au pays des Merveilles est le dernier vestige de cette époque historique. Entre ces arbres centenaires, c’est là où se cachaient notamment les révolutionnaires de la Commune, avant que le lieu ne devienne une « folie » qui permettait à ses hôtes d’échapper aux fumées industrielles de la ville. Coupés de la frénésie parisienne, ses visiteurs continuent, des décennies plus tard, de s’offrir une parenthèse champêtre, hors du temps, à deux pas du Sacré-Cœur.

Unique en son genre, dans une capitale où les groupes hôteliers se sont accaparés la plupart des espaces aux meilleurs profils, c’est un certain âge d’or parisien qui y est célébré. Ode au Paris des années folles, de l’esthétisme années 40 et de la fantaisie des intellectuels d’hier et de demain, il se réinvente tout en gagnant en modernité et en confort.

Amis depuis des années, Oscar Comtet et Pierre Lacroix ont décidé de réinventer l’hôtel ensemble, avec 5 nouvelles suites de caractère. Architecte d’intérieur, ce second avait déjà transformé le restaurant mythique avant de donner vie à cette vision de maison de maître fantasmée à travers les étages. Véritables cabinets de curiosité, de 35m2 à 80m2, chacune d’entre elles frappe par la subtilité de ses objets chinés avec soin, dans un esprit de maison de famille… 

 

Visuels © : Yannick Labrousse

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

Affichage contextuel MAGAZINE