frendeites

Architecture

Un futur campus éco-responsable et innovant à Ivry-sur-Seine pour L’ESIEA

Situé au cœur de la future Agrocité Gagarine-Truillot d’Ivry-sur-Seine, ce nouveau campus...

Le Goldene Rose : un kaléidoscope issu du passé par noa*

La ville médiévale de Dinkelsbühl est l'un des centres historiques les mieux préservés...

Une maternelle pas vraiment comme les autres par Architektura

Le projet consistait à concevoir une nouvelle école maternelle avec une orientation sportive...

Arts

Urbaines - Street Art : quelle place pour les femmes dans l’art urbain ?

La Galerie d’Art contemporain Le Comoedia commence l’année avec une exposition-vente entièrement...

Pierre-Paul Marchini joue avec l'abstraction pour faire jaillir la lumière

"Une œuvre d'art qui n'a pas commencé dans l'émotion n'est pas de l'art", écrivait le peintre Paul...

L’expo "Surréalisme au féminin" bientôt au Musée de Montmartre - Jardins Renoir

Le Musée de Montmartre propose une exposition qui explore les degrés et les différentes formes...

Design

Collaboration Delisle x Wilmotte : vision futuriste x savoir-faire d’exception

C’est dans le cadre de la réhabilitation de l’hôpital Richaud de la ville, construit au XVIIIe...

ovre.design® pour le relooking complet de l’hôtel Salus, à Jesolo, en Italie

À Jesolo, en Italie, l'hôtel Salus est un établissement familial, situé à proximité immédiate de...

Louis Ghost : déjà 20 ans pour la chaise emblématique signée Starck

Il y a 20 ans naissait la chaise Louis Ghost grâce aux visionnaires de Kartell qui ont alors...

Intérieur

Pierre Yovanovitch pour la scénographie du nouvel Opéra Rigoletto au Theater Basel en Suisse

C’est à Pierre Yovanovitch, invité par le metteur en scène Vincent Huguet, que l’on doit la...

Monbleu Père Lacheese par Mur.Mur Architecte

Après un restaurant-fromagerie aux abords des Grands Boulevards, après un petit comptoir de...

À Issy les Moulineaux, Bertina Minel Architecture pour le rez de jardin "Robespierre"

Ici, le défi consistait à aménager un plateau entièrement vide, constitué de cinq baies vitrées...

Abonnement Newsletters
Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

 
 da304

En miroir de l’exposition Minimal / Baroque que la Galerie Negropontes consacre au même moment entre ses murs à l’artiste italien Gianluca Pacchioni, seront présentés au PAD un ensemble de guéridons Cremino. Artiste autodidacte, passionné par les matières et en particulier par le travail du métal, Gianluca Pacchioni est à la fois sculpteur et designer. Chacune de ses pièces est faite pour être vue sous de multiples angles. Ses guéridons jouent sur le contraste entre le métal extrêmement travaillé et poli et la pierre lisse ou laissée brute qui s’y reflète. L’œil est en perpétuelle découverte, guidé par la main de l’artiste. 

Les visiteurs découvriront également les œuvres d’Erwan Boulloud, présentées pour la première fois au PAD Paris sur le stand de la Galerie Negropontes. Créateur de pièces parfois étranges, il raconte à travers ses créations une histoire de notre humanité. L’enfilade Atacama fait référence au désert le plus torride existant sur notre planète. Le bronze qui le compose a l’exacte apparence de la terre assoiffée qui craquèle. Sa patine savante en donne toute les nuances de brun. À l’intérieur, comme souvent chez Erwan Boulloud, les mécanismes sont magnifiés, contrastant avec l’extérieur. Le regard est troublé face à cette matière que l’on ne parvient plus à identifier, entre nature sauvage et création maîtrisée.

Jean-Christophe Malaval, quant à lui, est créateur de bijoux ou plus exactement de sculptures que l’on porte au doigt. Chacune est extrêmement travaillée, ciselée, se voulant être la plus présente possible tout en conservant une harmonie avec la main et ses gestes. Jean- Christophe Malaval sculpte en s’inspirant d’un urbanisme rêvé, d’un univers de fantaisie. Pour la première fois à Paris, il présente son vase Atlantis en céramique formé d’un enchevêtrement de tentacules qui nous renvoie à une mythologie méditerranéenne.

Ulrika Liljedahl mise pour sa part des matériaux naturels qu’elle tisse ou peigne et assemble afin de leur donner une dimension nouvelle. Son installation Présence AigueMarine est faite de crin de cheval assemblé et teinté qui semble tournoyer et onduler selon un mouvement interne. Le bleu lumineux choisi par l’artiste et qui contraste avec le noir profond, évoque la plus océanique des pierres, l’aigue-marine, issue des crêtes des vagues selon les légendes anciennes.

Perrin & Perrin ont pour leur part une longue et riche histoire commune avec la Galerie Negropontes. Leur installation 5°11 est constituée de cylindres de verre « Build-in-Glass » qui ne sont pas sans rappeler les carottes glaciaires extraites des pôles et dans lesquelles est inscrite toute l’histoire de notre Terre. Le couple de sculpteurs fait appel aux éléments primordiaux : eau, feu et air, afin de traduire en cette matière complexe et attrayante qui leur est propre une vision cosmogonique. De leurs précédentes créations de verre, Boléro, Alto et Nocturnal, ont été réalisés des bronzes à la patine mate qui viennent en complémentarité de leur travail sur la transparence de la matière. La lumière ne la révèle plus en la traversant mais en étant renvoyée ou absorbée par elle. 

On retrouve également sur le stand de la Galerie Negropontes plusieurs pièces de mobilier signées Hervé Langlais. En particulier la console Capri, vêtue de marbre et de laque blancs, dont les courbes répondent à celles du miroir Saint-Germain, qui, lui, se pare de délicat parchemin. Le jeu des lignes et des matières sont chères au designer qui en sollicite la pureté. Celle-ci fait échos à l’une des dernières réalisations d’Etienne Moyat. Pour le panneau Abstraction, le sculpteur a dessiné de fines ondulations géométriques. Il a patiné sa pièce de blanc nacré, comme un coquillage.Enfin, la Galerie Negropontes travaille en étroite collaboration les Ateliers Pinton et présente une tapisserie d’artiste de la manufacture ainsi qu’un tapis résolument original signé Perrin & Perrin. Et comme toujours deux photos de Dan Er Grigorescu, en noir et blanc, viennent ponctuer la scénographie du stand.

 

Des créations à découvrir 

du 7 au 10 avril 2022

Tuileries

 

Visuels © : Galerie-Negropontes, OvalCremino, G.Pacchioni

Pour en savoir plus, visitez le site de Pad.

 

 



Logo-ML SiteADC

d'architectures en kiosque

SITEOK
 

MUUUZ Facebook likebox