Du 28 décembre au 6 février, la Galerie Miranda (10ème arrondissement) célèbre la pratique de John Chiara (né en 1971) dans l’exposition La Poussière des anges, le premier solo show du photographe californien en Europe.

Suite à l’inondation de son espace du 10ème arrondissement cet automne, Superette se réinvente avec sa galerie en ligne : Superettegallery.store. Aperçu.
Coup de Cœur

Cherchant à faire dialoguer l’art et le design actuels, Chapelle XIV est un nouveau lieu culturel niché dans le 18ème arrondissement de Paris.

Compte tenu de la crise sanitaire, les lieux culturels sont actuellement fermés. En cette fin d’année bien particulière, Muuuz revient sur cinq expositions qui ont marqué 2020.

Hadrien Durand-Baïssas (né en 1992) expérimente de nouvelles manières de créer et imagine des installations immersives qui nous plongent dans des univers enchanteurs. Rencontre.

Attaché à Paris, et plus particulièrement au quartier de Belleville, l’artiste Pierre-Emmanuel Lyet nous plonge dans une ville festive, lumineuse et joyeuse à travers des dessins colorés. Entre fantasme et réalité, sa série « Mirages », qui était exposée en octobre à la SLOW galerie, évoque les paysages des noctambules et nous invite à rester positif en ces temps troublés. Rencontre.

À l’occasion de sa deuxième exposition personnelle à la Fondation Cartier, l’artiste américaine Sarah Sze (née en 1969) a créé deux installations immersives qui dialoguent avec l’édifice tout en transparence de Jean Nouvel. Si l’exposition « De nuit en jour » est actuellement fermée en raison de la crise sanitaire, la Fondation Cartier propose de la découvrir virtuellement à travers une balade-discussion animée par Sarah Sze et Bruno Latour.

Des photographes contemporains subliment l’architecture à travers des clichés publiés sur leur compte Instagram. Voici quatre profils inspirants à découvrir sur le réseau social et à suivre sans plus attendre.

Au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne (42), l’exposition consacrée à Robert Morris (1931-2018) présente quatorze œuvres de l’artiste américain datant des années 1960 et 1970. Sans prétendre à l’exhaustivité, le parcours plonge les visiteur·euses dans son univers créatif en les confrontant corporellement à ses premiers travaux.

La galeriste-commissaire Lou Carter promeut la création contemporaine à travers des accrochages envisagés comme des installations immersives où il est toujours question d’espace, d’expérience esthétique et de destination de l’œuvre. À l’occasion de l’ouverture de son espace d’exposition à Paris en juin dernier, Lou Carter nous a révélé les ambitions et les axes de recherche de sa galerie.
Afficher plus
Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !